Inspiré par un article primé du journaliste américain Matthew Teague, dans lequel il racontait les derniers mois de son épouse condamnée par un cancer, Our Friend tente ...

Inspiré par un article primé du journaliste américain Matthew Teague, dans lequel il racontait les derniers mois de son épouse condamnée par un cancer, Our Friend tente de rendre perceptible le rôle clé qu'a pu jouer un ami du couple (Jason Segel, éternel cocker triste) dans cette terrible épreuve. Par pudeur sans doute, la réalisatrice Gabriela Cowperthwaite (le documentaire Blackfish) hésite constamment entre mélo pur jus et timides accents feelgood. En résulte un film dont la structure non linéaire permet certes de ne pas idéaliser l'amour ou la vie de famille, mais qui peine néanmoins à atteindre quelque chose qui pourrait ressembler à des aspérités derrière sa façade très indifférenciée.