De Mike Flanagan. Avec Elizabeth Reaser, Annalise Basso, Henry Thomas. 1 h 36. Dist: Universal.

6

En 2015, l'exécrable Ouija déroulait une intrigue aussi plate que la planche en bois qui lui servait d'inspiration (le jeu occulte édité par la société Hasbro). Logiquement étrillé par la critique, le film n'en fut pas moins un fracassant succès: un budget plafonné à 5 millions de dollars, des recettes dépassant tranquillement les 100. Petite surprise: Origin of Evil, son prequel, lui est largement supérieur. Délaissant sa logique éculée du "jump scare" (procédé destiné à faire sursauter le spectateur), la franchise horrifique lorgne ici l'épouvante à l'ancienne façon The Changeling (1980), remontant aux racines du mal avec davantage... d'esprit, mais aussi de style.

N.C.