C'est historique. Les sept premiers mois de cette année, plus d'un million de smartphones se sont écoulés en Belgique. Soit une augmentation de 78% face à la même période en 2011. Ce chiffre, qui devrait atteindre 1,8 millions, confirme l'intérêt des Belges pour ces compagnons du quotidien, aussi pratiques qu'onéreux. Car même si les modèles tournant aux alentours de 200 euros se multiplient, les stars du moment comme l'iPhone 5 ou le Galaxy S III culminent aux alentours de 700 euros. Un tarif impayable pour certains, auquel viennent s'ajouter les prix des communications data qui restent scandaleusement élevés face à nos voisins français.
...

C'est historique. Les sept premiers mois de cette année, plus d'un million de smartphones se sont écoulés en Belgique. Soit une augmentation de 78% face à la même période en 2011. Ce chiffre, qui devrait atteindre 1,8 millions, confirme l'intérêt des Belges pour ces compagnons du quotidien, aussi pratiques qu'onéreux. Car même si les modèles tournant aux alentours de 200 euros se multiplient, les stars du moment comme l'iPhone 5 ou le Galaxy S III culminent aux alentours de 700 euros. Un tarif impayable pour certains, auquel viennent s'ajouter les prix des communications data qui restent scandaleusement élevés face à nos voisins français. Si notre pays regarde donc avec envie la formule "tout illimité" de Free Mobile dans l'Hexagone, Mobile Viking a toutefois fait crépiter le buzz côté Web nomade. Mobistar et Proximus n'ont pas tardé à répliquer aux tarifs prépayés avantageux (toute proportion gardée, nous sommes en Belgique) que l'opérateur au bateau propose. Idéal pour ceux qui ne savent pas s'empêcher de tweeter ou de poster des commentaires Facebook en déplacement. A noter également, la montée en puissance des points d'accès Wi-Fi partagés de type Fon Belgacom. Si elle ne permet pas une connexion continue comme en 3G, cette offre permet à la plupart des abonnés Web de notre opérateur historique de se connecter à des points d'accès Wi-Fi de particuliers. Récemment, Telenet a entre autres suivi cette initiative qui passe par les routeurs de particuliers consentantsàAvec une moyenne de 15 euros pour 2 Go, le Web mobile reste cher. Mais la soif de nouveauté ne connaît pas de répit. De quoi donner le tournis. Alors gardons la tête froide et résumons. Tous les smartphones en 2012 bénéficient de grands écrans, c'est-à-dire de 3,5 pouces minimum (8,9 cm), soit la taille de celui de l'iPhone 4. Pourtant, ce format exigu pour la lecture approfondie de textes tend à disparaître au profit de dalles plus larges. Pour le plus grand bien de nos yeux. A ce titre, Samsung pousse le bouchon assez loin avec le Galaxy Note II (écran de 5,5 pouces) où l'écran HD offre un confort inégalé, permettant par exemple de regarder une série télé au lit. Par ailleurs, le constructeur coréen remet au goût du jour le stylet, avec un système de reconnaissance des caractères manuscrits performant. La conversion d'une note prise "à la va-vite" en fichier Word se révèle précise et précieuse. En matière de smartphones, deux systèmes dominaient jusqu'alors sans partage: Apple (iOS) avec son AppStore et Google (Android) avec le Play Store. Même mécanique (téléchargement d'applis via une boutique virtuelle) et même intérêt (sauvegarde sur Internet des réglages personnalisés de l'utilisateur). Mais voilà que Microsoft avec son Windows Phone 8 vient de débouler dans le paysage avec Nokia en tête. Ce qui pourrait vite changer la donne. Si le fonctionnement est semblable aux deux autres systèmes américains, on apprécie une interface personnalisable permettant surtout de créer un compte spécifique pour les enfants. Contrôle des applis consultables, interdiction de naviguer sur certains sites, etc. C'était indispensable. Pourvu que les autres s'en inspirent. Autre bonne nouvelle, il va enfin être possible de surfer en 4G, à la vitesse de l'ADSL. C'est surtout pratique pour la lecture, sans ralentissements, de contenus audiovisuels diffusés en streaming (clips vidéo, TV de rattrapage...). Malheureusement, si l'offre commerciale est déjà lancée par Belgacom, la couverture très embryonnaire ne vaut pas (encore) la dépense. A.M.L. ET M.-H.T.