Depuis le lundi 8 juin, la règle en matière de déconfinement est simple: tout est permis sauf certaines activités. Un petit retour sur le calendrier culturel s'impose toutefois. Depuis lundi, il s'agit bien de la reprise des activités culturelles sans public, comme les préparations techniques...

Depuis le lundi 8 juin, la règle en matière de déconfinement est simple: tout est permis sauf certaines activités. Un petit retour sur le calendrier culturel s'impose toutefois. Depuis lundi, il s'agit bien de la reprise des activités culturelles sans public, comme les préparations techniques, les répétitions et les résidences artistiques. Les cinémas, eux, ne pourront accueillir du public qu'à partir du 1er juillet en respectant encore quelques règles comme une limitation de 200 personnes par salle. Même règle pour l'ouverture début juillet des théâtres et des salles de concert, mais la période est généralement celle de la fin de saison pour ces lieux culturels. Certaines institutions ont en effet annoncé que même leurs habituelles activités estivales étaient annulées, à l'instar de l'AB qui ne tiendra pas ses Boterhammen in het Park et Feeërieën. D'autres pourraient proposer des activités en plein air, pour se soulager des contraintes strictes d'un accueil en salle. Les confirmations devraient tomber dans les prochaines semaines. Les festivals et grands rassemblements restent quant à eux interdits jusqu'au 31 août. Idem pour les discothèques et clubs qui devront attendre la fin août pour revoir du monde sur les dancefloors ( lire aussi ci-contre). Pour rappel, les musées et galeries sont ouverts depuis le 18 mai. Une consolation pour nos envies de culture, à bien anticiper en réservant en ligne et en s'informant sur les consignes sanitaires.