Un mardi soir. Fin août. Le Plateau-Mont-Royal. C'est là, à deux pas de chez lui, dans un quartier jadis peuplé d'ouvriers où l'on pratiquait l'élevage et l'agriculture, que Chance Hutchison a fixé rendez-vous. Aujourd'hui, le Plateau est un coin prisé et un haut lieu de la vie culturelle et nocturne montréalaise. Une espèce de Brooklyn à la coule. Un repaire aussi pour une scène musicale en ébullition. Chance est le chanteur de Priors, sans doute le meilleur groupe punk de la ville. Une tornade aux mélodies catchy et au chant bien dans ta gueule. Ce soir-là, le sympathique moustachu invite à prendre l'apéro chez son batteur. Extraits de l'album à venir (sortie prévue début 2020) et calumet de la paix (en vente légale) pour entamer la soirée... Chance veut aller faire un tour à l'Escogriffe, l'un des bars rock du coin. Avec le Quai des Brumes, peuplé de vieux habitués, et La Rockette, plutôt en mode club, juste à côté, c'est un peu le triangle des Bermudes. Un lieu de perdition rock'n'roll...
...