Depuis 2009, Géraldine Lay, photographe française, écume le Royaume-Uni, de Glasgow à Cardiff en passant par Manchester ou Lond...

Depuis 2009, Géraldine Lay, photographe française, écume le Royaume-Uni, de Glasgow à Cardiff en passant par Manchester ou Londres. Son oeil capte à son rythme le pouls de villes qui ont vécu la fin de l'ère industrielle, et une certaine jeunesse errante, sans chercher à les inscrire dans un geste purement documentaire. Le romancier nord-irlandais Robert McLiam Wilson, à défaut de nous proposer un nouveau roman, se retrouve spectateur conquis de ces territoires connus, car " [les bonnes photographies] cartographient l'humanité".