DOCUMENTAIRE DE LÉA ZILBER ET STÉPHANIE DE SMEDT.
...

DOCUMENTAIRE DE LÉA ZILBER ET STÉPHANIE DE SMEDT. 8 Dans la foulée de l'enquête "Noir Jaune Blues" 2017 qui, en collaboration avec le journal Le Soir, prenait le pouls des Belges sur un certain nombre de sujets de société, la RTBF offre une carte blanche à sa journaliste française Léa Zilber (Tout ça ne nous rendra pas le Congo). Pendant trois semaines, cette ancienne correspondante pour Euronews à Bruxelles s'est promenée en Wallonie et dans la capitale de l'Europe à la rencontre de gens désabusés, angoissés, inquiets, rêveurs ou en colère. Ordinaires dans toutes leurs différences. Elle discute chez une coiffeuse liégeoise et dans un café de Charleroi, mais aussi avec de tout jeunes immigrés bruxellois plein de bon sens et La Meute qui défend "nos valeurs" et où on appelle les réfugiés les envahisseurs... Elle se rend à La Marche pour la vie, visite le quartier social du Maroc à Tournai et assiste à un combat de MMA (Arts Martiaux Mixtes). En résulte un road-movie à la musique belgo-belge (Sharko, Bony King, Party Harders vs The Subs...) tour à tour inquiétant, touchant, remuant, édifiant, bouleversant mais pas pour autant désespéré et déprimant... J.B.