Les artisans indés du pixel 2D multiplient les jeux vidéo passionnants. Ces dernières années, Owlboy, Rain World et Iconoclasts pratiquaient ainsi avec talent un gaming lo-fi ressuscitant les belles heures de la Super Nintendo. Pour sa part The Messenger souffle sur les braises de Metroid. Mais il ne dévoile pas immédiatement ce ressort ludique axé sur l'exploration de niveaux vus de profil. Le jeu en trompe-l'oeil se vit en effet en deux temps. Le tout s'ouvre comme un jeu d'action et de plateforme en hommage à Ninja Gaiden, série culte de la ludothèque NES.
...