"Alone"

Ce n'est même plus une mode, plutôt une épidémie, soit le disque instrumental où le piano se fait des films, éventuellement rejoint par des cordes. Des moments spleen assez loin du Grand Jojo donc, sur des terres mille fois labourées, y compris par ce jeune pianiste-compositeur basé à Londres, remarqué pour son travail sur le court-métrage oscarisé Stutterer et couronné d'autres récompenses cotées. C'est à la fois extrêmement plaisant -en particulier Things I Wasn't Brave Enough to Say- parce que Casal a le talent de la mise en scène sonore, et extrêmement frustrant à l'aune de moments qui semblent avoir été déjà tellement composés et entendus.

Distribué par Pias. En concert le 05/05 aux Nuits Botanique.

6