Laissée pour morte sur les consoles portables et les téléviseurs, la 3D tente de ressusciter via Looking Glass Factory. Cette start-up sino-américaine vient en effet de dévoiler la version quasi finale de Portrai...

Laissée pour morte sur les consoles portables et les téléviseurs, la 3D tente de ressusciter via Looking Glass Factory. Cette start-up sino-américaine vient en effet de dévoiler la version quasi finale de Portrait, un cadre photo digital affichant des images et des animations en relief. Si la firme évite de parler de 3D et préfère évoquer des hologrammes, ce terminal, avec sa troisième dimension qui se perçoit en profondeur, évoque la Nintendo 3DS ou le smartphone LG Optimus 3D (déjà âgé de dix ans). Le cadre animé par un nano-ordinateur Raspberry Pi doublé d'un ventilateur offre un angle de vue à 58 degrés sur un écran de 20 centimètres de diagonale. Ce format pensé pour être posé sur un bureau coûtera moins de 300 euros dès sa sortie en avril prochain. Côté applications, on notera que le Portrait peut se connecter à l'Azure Kinect de Microsoft ou au RealSense d'Intel pour par exemple scanner sa main en temps réel et l'intégrer à l'image. De quoi rendre nos visioconférences peut-être plus tactiles et interactives.