" De l'argent gratuit!" Scandée dans une pub bubble-gum, la promesse de Mr. Sunshine est trop belle pour être vraie. " Vous êtes formidables!" Les desseins noirs de ce bipède rose se trahissent dès qu'il précise que les candidats au pactole doivent juste laisser des robots volants les débarrasser de ce qui " les encombre". De ses premières minutes à sa conclusion, la délicieuse dystopie de Pikuniku ne souffre par contre d'aucune clause abusive. Arnaud De Bock, son créateur, y déballe ainsi un jeu entre plateforme et narration emmenant les Barbapapa et Madame Monsieur vers une révolte anti capitaliste.
...