On parle beaucoup sur la scène jazz londonienne du saxophoniste et clarinettiste Shabaka Hutchings. Melt Yourself Down, SFS, Shabaka and the Ancestors, Sons of Kemet... Shabaka est un peu le Kamasi Washington anglais. Le fer de lance du renouveau jazz britannique, sa tête de gondole. On cause moins de Danalogue, son comparse au sein de The Comet Is Coming, claviériste et homme de beats excentrique qui donne au projet toute son ampleur électronique et rend extatiques ses prestations scéniques. Dan Leavers (c'est son vrai nom) est l'un des piliers du Total Refreshment Centre. L'un de...

On parle beaucoup sur la scène jazz londonienne du saxophoniste et clarinettiste Shabaka Hutchings. Melt Yourself Down, SFS, Shabaka and the Ancestors, Sons of Kemet... Shabaka est un peu le Kamasi Washington anglais. Le fer de lance du renouveau jazz britannique, sa tête de gondole. On cause moins de Danalogue, son comparse au sein de The Comet Is Coming, claviériste et homme de beats excentrique qui donne au projet toute son ampleur électronique et rend extatiques ses prestations scéniques. Dan Leavers (c'est son vrai nom) est l'un des piliers du Total Refreshment Centre. L'un des centres névralgiques de la ville. Il y a d'ailleurs son studio et se cache notamment derrière la production des deux albums de Snapped Ankles et de leur électro kraut des bois. Créé en 2013 en vue de partager un amour pour Sun Ra, Jimi Hendrix, Can et le Mahavishnu Orchestra mais aussi pour explorer les frontières poreuses entre l'électropunk et le hip-hop industriel (un petit faible pour Death Grips), The Comet Is Coming prend un communicatif et malin plaisir à briser ses chaînes et faire sauter les postes frontières. Son deuxième album, Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery, en est la preuve vivante, énigmatique et vibrante. " The Comet Is Coming vient détruire les illusions, expliquent-ils dans leur note d'intention. Grâce à l'expérience transcendante de la musique, nous renouons avec l'énergie de la force de la vie dans l'espoir de manifester des réalités plus élevées dans de nouvelles constructions. Parce que la fin n'est que le début." Pour King Shabaka et ses potes, c'est en tout cas tout sauf le début de la fin. Groove électronique, ambiance jazz spirituel et éruptions free... Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery est un disque perché. Une promenade dans un monde parallèle. Une expédition dans la quatrième dimension. C'est la quête incessante de nouveaux territoires sonores. La tentative d'accession à une autre spiritualité. Psychédélisme de l'espace, jazz rétrofuturiste, dance music extraterrestre...Toujours accompagnés par le batteur Max Hallett (Betamax), Shabaka et Danalogue s'en donnent à coeur joie. Et quand le temps de Blood of the Past apparaît la rappeuse et poétesse Kate Tempest, c'est comme s'ils avaient trouvé leur guide, leur maître, leur gourou. Trust in the Lifeforce..., c'est de la musique pour " temps de crise et de chaos". C'est " trouver un sens à l'insaisissable". C'est " croire en l'existence d'une énergie primordiale" .Sons of Kemet est devenu en 2018 le premier groupe britannique à être signé par le label Impulse! (John et Alice Coltrane, Pharoah Sanders, Sun Ra...) et The Comet Is Coming lui a tout logiquement emboîté le pas. Après celle de l'Amérique, le voilà parti à la conquête de l'espace...