"Muzz"

Quand le chanteur à la voix de baryton d'Interpol Paul Banks décide de faire de la musique avec ses vieux potes Matt Barrick ...

Quand le chanteur à la voix de baryton d'Interpol Paul Banks décide de faire de la musique avec ses vieux potes Matt Barrick (batteur de The Walkmen et de Jonathan Fire*Eater) et le multi-instrumentiste Josh Kaufman (Bonny Light Horseman), cela donne Muzz. Un (super)groupe et un premier album assez honorable, plutôt bien foutu et dans ses bons moments relativement habité. Un rock soigné qui se distingue par ses instants les plus hantés. Notamment le vertigineux Patchouli et ses allures de Tindersticks ricain. Il y a du National aussi dans ce disque à l'ambiance crépusculaire et pastorale.