Le pari est audacieux: inviter à pénétrer dans la subjectivité d'un jeune homme aux penchants pédophiles. Tout juste sorti de prison, Jonathan retourne vivre chez sa mère dans un lotissement proche des dunes de la mer du Nord et reprend son travail dans une usine de poisson. Garçon soli...

Le pari est audacieux: inviter à pénétrer dans la subjectivité d'un jeune homme aux penchants pédophiles. Tout juste sorti de prison, Jonathan retourne vivre chez sa mère dans un lotissement proche des dunes de la mer du Nord et reprend son travail dans une usine de poisson. Garçon solitaire et taiseux, il semble déterminé à lutter contre ses pulsions et veut croire à une possible rédemption. Peut-être grâce à cette tanche, "poisson-médecin" aux pouvoirs de guérison, qu'il recueille un jour dans un canal voisin et dont il décide de prendre soin. Mais la jeune gamine, souvent laissée seule, qui habite juste à côté de chez lui réveille ses vieux démons tandis qu'une complicité bien réelle commence à naître entre eux deux... Adaptation du roman-choc de la Hollandaise Inge Schilperoord, le quatrième long métrage de la Gantoise Patrice Toye ( Rosie, Little Black Spiders) est moins un film sur la pédophilie que le récit d'un combat intérieur. Plongée sans fard dans un esprit torturé et en souffrance traversée de brefs moments en apesanteur, Muidhond évite toute forme de complaisance ou de sensationnalisme pour privilégier un ton blême, quasiment atone, appuyé par des teintes blafardes. L'approche est courageuse mais le film, hélas, tourne rapidement en rond, et se finit un peu en... queue de poisson. Pas de supplément DVD.