S'envoler pour le Japon n'est plus possible. Mais les parties de chasse de Monster Hunter Rise, où plane l'ombre...

S'envoler pour le Japon n'est plus possible. Mais les parties de chasse de Monster Hunter Rise, où plane l'ombre des yôkai, agissent comme un palliatif enchanteur. Ce nouveau volet d'une franchise qui ne s'essouffle pas cultive une routine connue. Mais l'intelligence de ses chasses étourdit: utilisation d'un grappin, interaction avec la faune locale, quêtes annexes inédites. Difficile de résister, d'autant que les capacités graphiques de la Switch sont brillamment exploitées.