Même teint diaphane, même rousseur flamboyante et atypique: au naturel, Karen Elson ressemble finalement assez au top model qui en-chaîne depuis plus de 10 ans les défilés (Chanel, Cavalli...) et les shootings de mode (Gaultier, Saint Laurent...) pour magazines glamours. Par contre, elle semble bien avoir rangé la froideur et la distance qui accompagnent généralement ce genre d'exercices. Affable et bavarde, elle est assise à la table de déjeuner, dans un petit hôtel cosy du 18e, à deux pas de Montmartre. Elle est venue présenter son premier album, The Ghost Who Walks, enregistré avec son rockeur de mari, Jack White.
...