On a découvert Jesmyn Ward en 2012 avec Bois Sauvage, fresque moite dépeignant une famille afro-américaine luttant pour sa survie au fin fond du bayou. Un voyage sensoriel et immobile raconté à travers les yeux d'une gamine de quatorze ans qui survivait dans ces ténèbres en se raccrochant à la figure de Médée, femme libre et rancunière. Par sa saveur pimentée, son lyrisme organique et son grain de folie, ce récit entêtant convoquait les grandes voix littéraires du Sud, les Faulkner, les Harper Lee et les Flannery O'Connor. Un roman magistral couronné d'un National Book Award. L'Américaine a continué depuis de creuser la topographie et la mythologie de son Mississippi natal. Et c'est encore ce territoire mythique, sorte de triangle des Bermudes de...