"Starcross Bridge"

Second album en solitaire pour Mike Wesbrook, leader d'un fameux big band lié à l'avant-garde du jazz et de la musique improvisée anglaise. Keith Rowe et Lou Gare, deux des fondateurs d'AMM, ont notamment été membres de ses tout premiers ensembles dan...

Second album en solitaire pour Mike Wesbrook, leader d'un fameux big band lié à l'avant-garde du jazz et de la musique improvisée anglaise. Keith Rowe et Lou Gare, deux des fondateurs d'AMM, ont notamment été membres de ses tout premiers ensembles dans les années 60. Pianiste et compositeur, Mike Westbrook a toujours joué de son big band comme d'un instrument mélangeant jazz, classique, musique contemporaine et music-hall. Le retrouver moins de trois ans après son premier album en solo étonne, une réaction toutefois vite oubliée à l'écoute. Divisé en trois chapitres et un post-scriptum, Starcross Bridge (du nom d'un pont ferroviaire) le voit traverser des univers musicaux contrastés mais auxquels il est redevable depuis toujours. Dans ce face-à-face avec lui-même, il mélange à des compositions de sa plume (cosignées par son épouse, la chanteuse Kate Westbrook), celles de Monk, d'Ellington, de Billy Strayhorn, des pianistes et compositeurs comme lui. Mais pas seulement puisque, de façon plus surprenante, on y croise aussi du Lennon et McCartney, la sweet soul de Thom Bell et de la musique d'église du XVIIIe siècle que vient parachever un aria du Barbier de Séville, pour un voyage musical aussi sensible qu'intime.