"Power Chords"

OEil au beurre noir, nez en sang et lèvre tuméfiée... Mike Krol a l'air mal en point sur la pochette de son quatrième album. Comme pour symbolise...

OEil au beurre noir, nez en sang et lèvre tuméfiée... Mike Krol a l'air mal en point sur la pochette de son quatrième album. Comme pour symboliser l'état mental dans lequel il baignait après la sortie de Turkey, son premier disque pour le label Merge. Power Chords fait dans le power pop immédiat et crado. Le Weezer des bas-fonds enquille les tubes de poche pour douches glissantes, se la joue gentil Jay Reatard et embrasse le son des années 90. Mike Krol, qui a parfois des relents du Smashing Pumpkin Billy Corgan dans la voix, ne réinvente pas le rock mais il lui fait passer un bon moment. Et c'est dans le fond déjà pas mal.