Michel, reporter radio indépendant, n'a pas la vie facile. Déjà, il a pris plus de dix ans dans la figure et le bide depuis ses premières apparitions ( Michel, en 2006, déjà paru chez les éditeurs bruxellois de L'Employé du Moi), mais les temps (modernes) sont devenus très durs: non seulement il ne peut plus se soigner parce qu'il n'est plus en mesure de se payer de couverture maladie, mais en plus, son reportage "explosif" sur l'exploitation des sans-papiers dans les entreprises de nettoyage ne trouvera pas de diffuseur sans témoignages ni i...