Mars 2013. Austin. Texas. La grosse beuverie South By Southwest s'est terminée la veille dans les effluves éthyliques qui caractérisent la gigantesque foire au riff et au beat. Il y a quelque chose d'amusant à rencontrer Mike Blaha des teigneux et redoutables Blind Shake sur la terrasse du Beerland le soir de sa traditionnelle Hangover Party. Le bonhomme, vif, alerte et musclé, ne boit pas une goutte d'alcool. "J'ai rencontré Dave à l'adolescence et Jim à la naissance, raconte-t-il avec humour en guise de préambule. J'ai l'air plus vieux, la faute aux années de football et aux nez cassés sans doute, mais mon frangin a quinze mois de plus que moi. Si The Blind Shake est notre premier vrai groupe, on fait de la musique ensemble depuis 2001. On a d'ailleurs écrit notre première chanson le 11 septembre. Une pure coïncidence."
...