C'est l'oeuvre d'une vie. Un guide, un fil rouge, une curiosité familiale qui a tourné à l'obsession. En 2011, la formidable et surprenante saxophoniste Matana Roberts sortait Gens de couleur libres. Le premier chapitre d'un projet ambitieux, titanesque contant la vie de Marie- Thérèse Métoyer dit Coin Coin. Coin Coin, c'est ainsi que le grand-père de Matana la surnommait quand elle était petite. Née en 1742, Marie-Thérèse était une esclave noire affranchie qui termina dans les affaires à La Nouvelle- Orléans. Un bout de femme qui entama sa vie dans la pauvreté mai...