Au tournant des années 10, son personnage de dandy burlesque, élégant et séducteur devait faire de Max Linder (de son vrai nom Gabriel Leuvielle) la plus grande star d'un cinéma encore balbutiant, ses frasques, débitées dans les films qu'il enquillait pour Pathé, connaissant un succès planétaire et inspirant jusqu'à Charlie Chaplin. Succès aussi fulgurant qu'éphémère, ce...