"L'imprévu"

Après avoir longtemps éprouvé la vie en groupe, Mathias Bressan a fini par prendre son destin en mains. Il y a d'abord eu Entre terre et mer, premier solo sorti en 20...

Après avoir longtemps éprouvé la vie en groupe, Mathias Bressan a fini par prendre son destin en mains. Il y a d'abord eu Entre terre et mer, premier solo sorti en 2013, un peu trop balisé. Cette fois, L'Imprévu bouge davantage les lignes. Épaulé par Gil Mortio à la production, le batteur-chanteur bruxellois n'a pas abandonné ses obsessions -y compris certains de ses tics vocaux ( Blankenberge). Mais, plus proche désormais d'un axe Dominique A/Florent Marchet, il réussit à déverrouiller les schémas classiques. Touches d'électro ( Belle anguille), trame amoureuse joliment déliée ( La Fille du nord), échappée psychédélique ( Un peu d'amour et à tout de suite), ou parlando ombrageux ( Rue du silence): Mathias Bressan brille en multipliant les hors-pistes.