"Masters in Bordeaux"

À eux deux, ils totalisent 162 ans. Mais ce n'est pas l'addition de leur âge qui nous intéresse ici, plutôt celle de leur immense talent. Dernier des gr...

À eux deux, ils totalisent 162 ans. Mais ce n'est pas l'addition de leur âge qui nous intéresse ici, plutôt celle de leur immense talent. Dernier des grands pianistes en activité, dont la carrière débutait alors que le be-bop avait tout juste fini d'envahir le monde, le Français Martial Solal reste, à 91 ans, l'un des maîtres de l'instrument. Son partenaire, l'Américain Dave Liebman, 71 années au compteur, a, pour sa part, étudié avec Lennie Tristano et Charles Lloyd avant de se révéler auprès du Miles des années 70 et parcourir, ensuite, tous les possibles du jazz. C'est tout cela que les deux hommes partagent sur cette scène bordelaise via une poignée de standards qu'ils restituent comme s'ils venaient de les inventer. Magique!