"Magic Lights"

Il aura fallu attendre le treizième album de Manuel Rocheman pour qu'il invite (enfin) un saxophoniste à le rejoindre au sein de son trio -en l...

Il aura fallu attendre le treizième album de Manuel Rocheman pour qu'il invite (enfin) un saxophoniste à le rejoindre au sein de son trio -en l'occurrence le ténor Rick Margitza, révélé auprès de Miles Davis il y a maintenant plus de 30 ans. Bien lui en a pris puisque, parfaitement soutenus par la section rythmique composée de Mathias Allamane (basse) et Matthieu Chazarenc (batterie), les deux hommes font montre tout au long de la session d'enregistrement d'une complémentarité sans faille. Certes, plus "véhiculaires" que véritablement originales, les compositions du pianiste n'en favorisent pas moins la qualité de leurs échanges où se concentre tout l'intérêt de Magic Lights.