Les escaliers géants impossibles de M.C. Escher tapissent le monde en trompe-l'oeil de Manifold Garden. Vu à la pre...

Les escaliers géants impossibles de M.C. Escher tapissent le monde en trompe-l'oeil de Manifold Garden. Vu à la première personne, ce puzzle game pousse d'ailleurs le joueur à marcher sur les murs et les plafonds de ses salles et à poser des cubes sur des interrupteurs. Désorienté, on jongle avec des blocs sans les changer de surface. Les multiplications et l'empilement de ces cubes dessinent au final des solutions manquant d'élégance dans un univers peu attachant. N'est pas Portal qui veut.