Né dans les entrailles d'une Haïti exsangue sous le joug de Papa Doc (François Duvalier, dictateur de l'île de 1957 à 1971), " grand souverain des mondes réels et irréels", Poto doit hélas aussi composer avec sa mère évaporée, réfugiée dans les vapeurs de la colle et drapée dans toutes les angoisses de la nuit. Après une mise au vert chez la guérisseuse...