The Code
...

The Code UNE SÉRIE ABC1 CRÉÉE PAR SHELLEY BIRSE. AVEC DAN SPIELMAN, ASHLEY ZUKERMAN, ADELE PEROVIC. COFFRET 2 DVD. DIST: UNIVERSAL. 7 Un accident de la route aux circonstances troubles, dans l'outback australien. Un jeune gars qui court dans le désert, ensanglanté. Et une affaire qui, rapidement, va être étouffée par les plus hautes autorités du coin. Ned Banks est journaliste Web. Il bosse pour un site dédié aux infos vite torchées, vite consommées. Son frère, Jesse, est un hacker un peu perturbé mentalement, et qui a déjà eu pas mal de soucis avec la justice. Quand Ned récupère des mains d'une enseignante la très compromettante vidéo de l'accident, il se retrouve mêlé à un complot lié à la firme Physanto, spécialisée en biotechnologies. Comme on peut l'imaginer, ce n'est que le début des ennuis pour Ned et Jesse, lesquels devront faire front pour percer les mystères de l'accident... Couronnée Fipa d'Or du meilleur scénario au Festival international des programmes audiovisuels de Biarritz en 2015, The Code a surtout fait un carton plein et une impressionnante razzia sur les récompenses aux antipodes la même année. La série, thriller politique aux accents conspirationnistes, rappelle ainsi, et s'il le fallait encore, que les séries australiennes se portent on ne peut mieux depuis quelque temps (pensez The Slap, East West 101, Underbelly...). Ce suspense parano en six épisodes s'appuie sur une mécanique narrative aussi costaude que complexe. Le casting, tout aussi convaincant, compte en ses rangs l'immarcescible Lucy Lawless, ex-Xena, la guerrière, omniprésente ces dernières années sur les petits écrans (de Spartacus à Ash vs Evil Dead en passant par Parks and Recreation), mais surtout un certain Aden Young, que l'on avait pu découvrir dans la superbe Rectify, où il interprétait un condamné à mort miraculeusement relâché. Dans The Code, Young joue un chef de cabinet peu scrupuleux, la série faisant intervenir dans son panel de personnages des flics, des politiciens, des trafiquants et des journalistes, le tout pour une intrigue qui rappelle peut-être trop, par endroits, 24 Heures Chrono. Certaines scènes semblent en effet sortir de ces catalogues de fictions à complots jaunis par l'usage. On ne s'ennuie néanmoins pas dans The Code, sans doute parce qu'il nous vient d'Australie un léger vent de fraîcheur. Les paysages majestueux du pays n'y sont probablement pas pour rien. Les six épisodes d'une grosse cinquantaine de minutes de cette première saison (la seconde, pareillement calibrée, a déjà été diffusée par l'Australian Broadcasting Corporation à l'automne dernier) s'accompagnent ici d'une belle variété de suppléments DVD: plongée dans les coulisses de la création et de la réalisation de la série, focus sur ses personnages ou sur l'outback australien... GUY VERSTRAETEN