"DSVII"

M83 a toujours combiné plusieurs vies. Avant le tube planétaire de Midnight City en 2011, le projet drivé par le seul Anthony Gonzalez avait notamment sorti u...

M83 a toujours combiné plusieurs vies. Avant le tube planétaire de Midnight City en 2011, le projet drivé par le seul Anthony Gonzalez avait notamment sorti une série de morceaux ambient rassemblés sur un disque baptisé Digital Shades Vol. 1. Treize ans plus tard, le Français remet le couvert avec une nouvelle collection d'instrumentaux électroniques. Où M83 confirme son obsession pour l'électronique primitive des années 80 et la musique de jeux d'arcade. Mais se pique aussi de remonter encore un peu plus loin dans les seventies -les montées de synthé de Lune de fiel. Le fil rouge étant une propension à frôler le kitsch coupable ( A Taste of the Dusk), avec, toutefois, une telle délectation qu'il est impossible de mettre en doute la sincérité de la démarche.