"Rose Colored Corner"

Distribué par Light in the Attic.
...

Distribué par Light in the Attic. 9 Dans les années 60, surnommée The Lady Barber, elle était l'une des rares femmes à exercer le métier de coiffeuse pour hommes à Los Angeles et coupait les tifs dans un salon de Sunset Strip. Les Byrds, Sonny Bono, Stephen Stills ou encore Neil Young sont d'après la légende passés entre ses experts ciseaux. Folkeuse à ses heures perdues, Lynn Castle avait beau compter Phil Spector parmi ses premiers petits amis, elle ne sortit qu'un disque, un 45 tours, en 1967 sur le label de Lee Hazlewood. Les démos de son album jamais paru voient enfin le jour aujourd'hui grâce au label Light in the Attic, à qui l'on devait déjà les découvertes du Sugarman Rodriguez ou encore du singer songwriter Arthur. Petite merveille de folk dépouillé et hanté, Rose Colored Corner rassemble les divers enregistrements de la belle avec Jack Nitzsche (Tim Buckley, Bob Lind, Buffalo Springfield...) et ses deux seules chansons à avoir déjà rencontré le monde: The Lady Barber et Rose Colored Corner, toutes deux produites par Hazlewood. Un demi-siècle plus tard, sur ce Rose Colored Corner, on entend l'intimité, les discussions en studio et les doutes... What in the World Would I Do ressemble à du PJ Harvey folk. She Thinks She Feels flirte avec Nick Drake. Ne vous reste plus qu'à découvrir d'urgence cette cousine américaine de Vashti Bunyan... J.B.