"Throwing Coins"

Même s'il offre quelques brefs dérapages contrôlés, le LVWE et ses dix musiciens (et même onze sur deux titres) sont avant tout au service des composit...

Même s'il offre quelques brefs dérapages contrôlés, le LVWE et ses dix musiciens (et même onze sur deux titres) sont avant tout au service des compositions de Luiza von Wyl -qui ne joue dans cet ensemble d'aucun instrument. La jeune femme (dont le visage évoque celui, iconique, de Nico) et son orchestre proposent tout au long de ce bel album une musique d'une magistrale finesse mais aussi d'une grande vivacité. La photo de la pochette (des pièces jetées dans la fontaine de Trevi) renvoie bien sûr à LaDolce Vita fellinienne mais aussi à Nino Rota dont, effectivement, l'ombre tutélaire semble toucher fraternellement chaque titre de Throwing Coins sans pour autant amoindrir un seul instant leur réelle originalité. Recommandé.