Attention! Ceci n'est pas un film biographique consacré à Louise Michel (1830-1905), militante anarchiste, féministe et figure majeure de la Commune de Paris. Si les joyeux libertaires que sont Kervern et Delépine assument évidem...

Attention! Ceci n'est pas un film biographique consacré à Louise Michel (1830-1905), militante anarchiste, féministe et figure majeure de la Commune de Paris. Si les joyeux libertaires que sont Kervern et Delépine assument évidemment la référence qu'un trait d'union dans le titre ne saurait masquer, c'est d'une femme bien d'aujourd'hui qu'ils filment la trajectoire. Louise (Yolande Moreau) est ouvrière dans une usine de textile dont le propriétaire délocalise et déménage sans prévenir toutes les machines, de nuit... Avec ses copines trahies et mises au chômage comme elle, Louise va avoir l'idée de mettre leurs indemnités de licenciement en commun pour payer... un tueur à gages qui assassinera le patron sans scrupules. Le tueur contacté (joué par Bouli Lanners) se révélera tout à la fois lâche et incompétent, forçant Louise à mettre elle-même la main à la pâte... Primé au festival de Sundance, une comédie sociale culottée, drôle et pertinente, avec un côté très belge dans l'interprétation où brille aussi Benoît Poelvoorde.