"Welcome to my nightmare!", chantait Alice Cooper. David Lynch semble nous dire la même chose, et son invitation est de celle que l'on ne saurait refuser... Voici Fred Madison (joué par Bill Pullman), saxophoniste d...

"Welcome to my nightmare!", chantait Alice Cooper. David Lynch semble nous dire la même chose, et son invitation est de celle que l'on ne saurait refuser... Voici Fred Madison (joué par Bill Pullman), saxophoniste de Los Angeles qui reçoit de mystérieuses enveloppes. Celles-ci contiennent des cassettes vidéo, avec des images de la propre maison de Fred, filmée de l'extérieur puis... de l'intérieur. Inquiet de cette intrusion anonyme, Fred fait appel à la police. Une idée logique, mais qui s'avérera fatale... On n'en dira pas plus d'une intrigue où les surprises abondent, toutes plus inquiétantes les unes que les autres. Lynch est particulièrement inspiré dans un de ses films les plus profondément étranges et surréalistes. Un cauchemar éveillé, troublant, dangereux, qui vous hante bien après le générique final. À voir et à revoir sans réussir à tout cerner de son fascinant récit, Lost Highway fait partie des oeuvres essentielles du plus singulier des cinéastes américains.