Le septième art n'en était encore qu'à ses premiers balbutiements lorsque Georges Méliès en déploya l'horizon et l'imaginaire à la faveur de son Voyage dans la Lune, en 1902. D'une aventure spatiale l'autre, il ne faudra guère plus d'un mouvement de caméra pour que le cinéma élargisse son champ d'exploration à la planète Mars, objet, dès 1910, de A Trip to Mars, court métrage réalisé par Ashley Miller pour le compte de Thomas Edison et considéré comme le premier film américain de science-fiction. Un savant y mettait au point l'anti-gravité lui permettant de rejoindre la Planète Rouge, expédition le conduisant dans une forêt de géants, avant d'échouer dans la paume d'un Martien l'immobilisant de son souffle, situation inconfortable dont le libérerait une explosion le ramenant sur le plancher des vaches -home, sweet home... Le Danois Forest Holger-Ma...