Il reste des artistes difficiles à ranger dans les cases, à réduire aux comparaisons d'usage et aux étiquettes stylistiques. Mega Bog a la ...

Il reste des artistes difficiles à ranger dans les cases, à réduire aux comparaisons d'usage et aux étiquettes stylistiques. Mega Bog a la pop riche, rêveuse et exploratrice. Cela fait une dizaine d'années maintenant qu'Erin Elizabeth Birgy repousse les limites du genre. Il y a de la pop de chambre, du Kate Bush, deux chansons instrumentales, un membre de Big Thief, des guitares électriques, un grand piano, du saxophone et des improvisations inspirées par la tequila sur ces quatorze chansons profondes et aventureuses. Ce disque onirique s'apprivoise, nécessite des écoutes répétées pour se laisser dompter par sa richesse. Choose Life...