"On la regarde comme un papillon qui vient de se poser sur une fleur. Tout souffle s...

"On la regarde comme un papillon qui vient de se poser sur une fleur. Tout souffle suspendu, on attend qu'elle fasse un pas, un tout petit pas, ne serait-ce qu'un seul. En cercle autour d'elle, ils sont debout et immobiles. D'eux trois, elle ne regarde que lui. Elle met un pied devant l'autre mais, avant que son talon n'appuie contre le sol, sa jambe droite se froisse."