DOCUMENTAIRE D'EMMANUEL AMARA.
...

DOCUMENTAIRE D'EMMANUEL AMARA. 7 D'abord spontané et aléatoire, le pillage des vignobles de France en 40-45 a été organisé, structuré: 50 millions de bouteilles de grands crus, des millions d'hectolitre de vins de table ont constitué un butin de guerre colossal. Les raisins de la guerre détaille la nouvelle guerre économique qui prend forme durant l'Occupation. Un corps allemand ad hoc est créé, les Weinführer, chargés de négocier les achats massifs de crus classés pour le haut commandement, d'optimiser les approvisionnements. Certains producteurs subissent quand d'autres entrent dans la collaboration économique et politique. Sous une forme ultra classique (archives, témoignages d'historien et de descendants), le documentaire d'Emmanuel Amara chronique rigoureusement un épisode méconnu de la guerre, la résistance qui s'organise dans les vignobles, l'opportunisme de Vichy, et, à la libération, une justice qui peine à être rendue et à rapporter comment l'appât du gain et l'avidité ont prospéré dans le sillage du nazisme. N.B.