"Je m'appelle Edmund et j'ai dix-sept ans. Depuis le printemps, nous av...

"Je m'appelle Edmund et j'ai dix-sept ans. Depuis le printemps, nous avançons sur ces collines nues pour la plupart, parfois faiblement boisées. Ce paysage désolé est notre plaie, mais nous avons appris à nous camoufler, ramper, exploiter la nature du terrain pour surprendre l'ennemi."