OULIPO

L'Ouvroir de Littérature Potentielle fut le premier du genre. Fondé en 1960 par Raymond Queneau et le mathématicien François Le Lionnais, l'OuLiPo se définit par ce qu'il n'est pas: " Ce n'est pas un mouvement littéraire, ce n'est pas un séminaire scientifique, ce n'est pas de la littérature aléatoire." Mais c'est un peu de tout ça, ses membres se réunissant régulièrement pour produire des £uvres communes ou individuelles, mais toujours expérimentales et fondées sur cette idée de con...

L'Ouvroir de Littérature Potentielle fut le premier du genre. Fondé en 1960 par Raymond Queneau et le mathématicien François Le Lionnais, l'OuLiPo se définit par ce qu'il n'est pas: " Ce n'est pas un mouvement littéraire, ce n'est pas un séminaire scientifique, ce n'est pas de la littérature aléatoire." Mais c'est un peu de tout ça, ses membres se réunissant régulièrement pour produire des £uvres communes ou individuelles, mais toujours expérimentales et fondées sur cette idée de contrainte. On y entre par cooptation, comme George Perec, Italo Calvino, Marcel Duchamp ou Ian Monk, mais on ne peut en démissionner qu'en se suicidant devant huissier. Exemple de contrainte oulipienne: la règle S + 7. Sur base d'un texte, il faudra remplacer chaque substantif par le 7e qui le suit dans le dictionnaire. La Cigale et la Fourmi devient ainsi La Cimaise et la Fraction. Castor Astral, Gallimard et les Editions Mille et une nuits se partagent la plupart des productions de l'OuLiPo. L'OuLiPoPo est né en 1973, et se consacre à la littérature policière. L'Ouvroir de Bande dessinée Potentielle a été fondé en 1992 par l'Association, et entre autres par Thierry Groensteen, Lewis Trondheim, Anne Baraou, Lecroart ou Killofer. Quatre "OuPus" ont vu le jour, ainsi que quelques £uvres individuelles. Les contraintes sont généralement d'ordre graphique et artistique, "génératrices" ou "transformatrices": itération, palindrome, pliage, hybridation, réduction... Schuiten a réalisé sa propre oeuvre oubapienne avec le 3e tome des Terres Creuses en 1990 aux Humanos: un album palindrome, où chaque case possède sa symétrique. L'Ouvroir de Musique Potentielle ne compte que peu d'£uvres autres qu'inaudibles ou expérimentales à son actif. Dans les années 2000, le label "Ici, d'ailleurs" a produit 6 CD, mêlant OuMuPo et OuBaPo: un DJ revisite le catalogue du label avec une fin qui doit être la même que son début et un court passage qui doit se répéter, accompagné d'un livret de 16 pages carrées contenant chacune 4 cases carrées, et pouvant lui aussi se lire en boucle. La rencontre Kid Loco-JC Menu vaut le détour. Tous les ouvroirs sont réunis au sein de l'OuXPo, qui se rassemble une fois par mois à la bibliothèque François Mitterrand, à Paris. Toutes les pratiques, même les plus loufoques, y sont évoquées. On peut citer l'OuHisPo (histoire), l'OuInPo (informatique), l'OuArchPo (architecture), l'OuGraPo (grammaire) ou l'OuJaPo (jardinage). On n'a pas encore compris ce qu'était l'OuCa(ta)po, comme "catastrophe". O.V.V.