Très vite, dans l'Histoire du cinéma, les chemins du 7e art et de l'opéra se sont croisés. De manière surprenante, voire carrément improbable d'abord, puisque les toutes premières bobines consacrées aux stars du lyrique étaient évidemment dépourvues de son, et que le piano d'accompagnement prévu dans les salles pouvait reproduire l'air, mais pas la voix! George Méliès fut le premier à exprimer de manière créative son amour du lyrique, décrivant notamment son mythique Voyage dans la lune de 1902 comme un "opéra-féérie"... Plus d'un siècle s'est écoulé et depuis, quelques grands réalisateurs ont filmé des opéras célèbres, tels Ingmar Bergman avec La Flûte enchantée (1975) et Joseph Losey avec Don Giovanni (1979). Deux triomphes de Mozart, qui allait aussi se voir consacrer un gr...