Seize ans après Par-delà nature et culture (Gallimard, 2005), son chef-d'oeuvre, le grand anthropologue...

Seize ans après Par-delà nature et culture (Gallimard, 2005), son chef-d'oeuvre, le grand anthropologue Philippe Descola offre un nouveau chapitre à sa cartographie systématique des perspectives que les différentes cultures jettent sur le monde. Dans Les Formes du visible, il traverse l'espace et le temps pour examiner combien notre conception de la vie, du monde et de ce qui en général détermine ce que nous sommes ou pas capables de voir. Chef-d'oeuvre annoncé.