Hitler était-il vraiment un fin stratège? Hiroshima et Nagasaki ont-ils réellement mis fin au conflit mondial? Le Plan Marshall a-t-il redressé miraculeusement l'Europe? La Chine communiste doit-elle son Bond en avant à la seule aura de son Grand Timonier Mao? L'Histoire est le grand théâtre des représentations, des idées reçues et du confort d'une pensée et d'une mémoire bien aiguillées par des récits clés en main. Aussi, voir l'historien Olivier Wieviorka, spécialiste des conflits et de la géopolitique (on lui doit une somptueuse Histoire militaire de la France en deux volumes) s'emparer de ces questions, de ces mythes tenaces du XXe siècle pour les déconstruire et décrypter les mentalités nées dans leur sillage, augure d'un programme instructif et oxygénant. Pourtant, si les archives, le rappel des faits, le récit et la réflexion sont au rendez-vous et offrent un changement de perspective, le format est un peu trop sensationnaliste et donne dans la gonflette narrative. Ce qui marche pour des dossiers subtils comme le Plan Marshall ou le rétablissement du rôle de l'URSS dans la fin de la Seconde Guerre mondiale donne, pour le cas d'Hitler, bien plus mince, un récapitulatif bavard de faits archi-connus, sans grande révélation. Passé ce premier épisode poussif, la série fonctionne plutôt bien.

Série documentaire d'Olivier Wieviorka et David Korn-Brzoza.

7