Les histoires de policiers et de bandits ont toujours fait rêver des cohortes de gamins. Entretenu par des séries TV souvent débiles, l'imaginaire des jeunes téléspectateurs a été entraîné loin des réalités du terrain. Afin de remédier à cela, les grands reporters que sont Julien Dumond...

Les histoires de policiers et de bandits ont toujours fait rêver des cohortes de gamins. Entretenu par des séries TV souvent débiles, l'imaginaire des jeunes téléspectateurs a été entraîné loin des réalités du terrain. Afin de remédier à cela, les grands reporters que sont Julien Dumond et François Vignolle, spécialisés dans les questions de police et de justice, se sont associés à Grégory Mardon pour raconter le casse le plus improbable du siècle, ou "quand la réalité dépasse la fiction". En résumé pour les réfractaires des écrans: lors d'un passage à Paris, Kim Kardashian, star de la téléréalité, s'est fait voler et voler ses bijoux par des vétérans du grand banditisme, arrivés et repartis... à vélo. Avec énormément de tendresse pour ces derniers mais également pour les enquêteurs, le trio d'auteurs nous raconte le montage de l'opération, le braquage et l'enquête qui s'ensuit. On pense directement à l'excellent RG de Peeters et Dragon, en moins désabusé et avec plus d'humour. Au final, la plus tournée en dérision est la Kardashian qui, malgré le traumatisme subi -elle se fait braquer par une arme- s'en sort le mieux et continue à s'exhiber sur les réseaux sociaux. Les papys braqueurs termineront plus que probablement leur vie en prison et le service public continuera avec de maigres émoluments à protéger la veuve et l'orphelin.