Le jury du Prix jeunes artistes du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a désigné l'artiste lauréat de l'édition 2018: Léa Belooussovitch. Bonne nouvelle car le travail de l'intéressée a souvent été défendu dans ces colonnes. Parallèlement à cette ...

Le jury du Prix jeunes artistes du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a désigné l'artiste lauréat de l'édition 2018: Léa Belooussovitch. Bonne nouvelle car le travail de l'intéressée a souvent été défendu dans ces colonnes. Parallèlement à cette proclamation, une exposition a été organisée pour donner à voir le travail de la plasticienne ainsi que celui de quatre autres artistes retenus. Clos le 30 octobre dernier, l'événement Dans l'intimité des crinolines était programmé dans l'atrium de l'Hôtel de Ligne pour quinze jours seulement... Heureusement, il est possible de s'offrir un rattrapage de bon aloi en se rendant sur le site de Léa Belooussovitch. Joliment articulé, celui-ci s'ouvre sur une belle photo prise à la Maison d'Art Actuel des Chartreux. On y reconnaît d'emblée le travail sur feutre de l'intéressée, qui pose un voile de pudeur sur la crudité du réel. Sous l'onglet "Works", on découvre ces " drawings on felt" aux tonalités bouleversantes. D'autres séries sont également à voir comme Facepalm, dont l'esthétique radicalement autre dit le talent d'une artiste à la fois multiple et cohérente. On ne presse pas la touche "escape" sans avoir jeté un oeil sur Les Oubliées, un ensemble de photographies intimes sauvées des eaux.