Focus Vif

cover Focus Vif

Lire no. 38 | 23 septembre 2021

En tant qu’abonné au Vif/L’Express, vous avez accès à

Vue web

On s'en est déjà ému et réjoui ici. Mais la force et la hauteur de la vague poétique qui déferle sur notre époque phtisique nous pousse à revenir y faire un tour. Car ce à quoi on assiste, ce n'est plus juste un vague murmure dans la nuit, une promesse aussi incertaine qu'un accord militaro-commercial franco-australien, ce n'est plus non plus une lubie artificiellement gonflée par les médias, mais bien une lame de fond, une combustion spontanée avec potentiellement à la clé une redistribution durable des cartes narratives.

L'ÉDITO

Au croisement de l'histoire de l'art et de la culture populaire, Jeff Sonhouse déroule une oeuvre travaillée par la question de la représentation des Afro-Américains aux États-Unis. Flamboyant.

L'IMAGE

La Cinematek consacre un indispensable coffret DVD à l'oeuvre de Thierry Zéno, cinéaste belge ayant génialement flirté avec les limites du représentable.

HOME CINÉMA

La journaliste et écrivaine Flore Vasseur signe avec Bigger Than Us un documentaire urgent, inspirant et énergisant autour de sept jeunes activistes en provenance d'Indonésie, du Malawi, d'Ouganda ou du Brésil qui luttent localement pour changer le monde. Rencontre.

CINÉMA

Tout juste auréolé du prix d'interprétation masculine au festival de Cannes, Caleb Landry Jones se la joue Syd Barrett, Marc Bolan et Jack White sur un album à nouveau remarquable... Rencontre.

MUSIQUE

En attendant le documentaire de Todd Haynes, un album de reprises (Thurston Moore, Kurt Vile, Courtney Barnett...) célèbre le génie du Velvet Underground.

MUSIQUE

Mêlant Histoire, aventures, amour, politique, réalité et fiction dans une fresque picaresque d'une rare modernité, Pablo Martín Sánchez signe avec L'anarchiste qui s'appelait comme moi un grand roman oulipien. Une des sensations de la rentrée littéraire.

LIVRES

Un classique absolu du surréalisme à l'écran (Le Charme discret de la bourgeoisie, ce lundi 27 septembre à 22h35), une plongée vénéneuse dans la jungle (La Mort en ce jardin), un huis clos fantastique étouffant (L'Ange exterminateur) et un film d'animation évoquant un épisode de sa vie (Buñuel après l'âge d'or): le cycle consacré par Arte à Luis Buñuel ne manque pas d'allure.

LA TÉLÉ

À la suite du krach de 1929, l'économie américaine est à genoux. La crise de la surproduction et la bulle spéculative qui a explosé au visage des banques fait trinquer le petit peuple (chômage, exode rural...).

LA TÉLÉ

Après quelques premières minutes d'autocélébration à la limite du publireportage, cette immersion dans le programme Mars 2020, chargé de récolter via le rover Perseverance d'éventuelles traces de vie sur la planète rouge et d'y tester la production d'oxygène à partir de son atmosphère, se glisse dans une peau heureusement plus pédagogique.

LA TÉLÉ

Cette histoire d'une fille de fermier qui épouse un médecin de campagne et voit ses rêves d'une vie luxueuse, excitante, se briser dans la routine bourgeoise, ne pouvait qu'inspirer Claude Chabrol.

LA TÉLÉ

Diffusée sur Slash, la plateforme de streaming de France Télévision, au printemps dernier, cette série suivant les premiers pas de Lucas, nerd parfait et boutonneux à l'École en sciences informatiques de Lille, combine éléments de teen movie et une réflexion intéressante, nerveuse, sur l'usage des nouvelles technologies.

LA TÉLÉ

Le documentaire de Henrike Sandner raconte ce type adorable, sympa et drôle au charisme incroyable, qui s'est essayé au gospel et au porno, a trempé dans le trafic de cocaïne et de crack et baigné dans la guerre des gangs.

LA TÉLÉ