C'était il y a de cela 2 ans et demi et, pour sa livraison initiale, Focus titrait: "La 3D décolle". L'objet de cet élan? Fly Me to the Moon, le premier long métrage du cinéaste belge Ben Stassen, film d'animation réalisé 100 % en relief, et exploité comme tel. Boostée par l'incroyable succès d' Avatar, la 3D a depuis envahi les écrans, avec un inégal bonheur d'ailleurs . Quant à Stassen, il a poursuivi son petit bonhomme de chemin pour réaliser aujourd'hui avec nWave Pictures, sa société de production, Le Voyage extraordinaire de Samy (critique en page 26).
...