Jamais un outil technologique n'avait envahi nos vies en si peu de temps. En Suisse, en 2017, 99% des 12-19 ans en possédaient un. Et on l'allume en moyenne 200 fois par jour. Qu'on s'en serve pour téléphoner, pour se texter, pour jouer, pour regarder, pour se montrer, pour se rappeler, le smartphone a pénétré nos existences plus que de raison. À leur majorité, les jeunes d'aujourd'hui auront passé trois ans devant un écran. Effrayant? Entre le plaisir contrôlé et l'addiction, la frontière est fragile. Manque de sommeil, irritation, dépression... Le smartphone amplifie les troubles liés à l'adolescence et laisse les enfants comme certains parents complètement désabusés. Le documentaire d'Emmanuelle Bressan-Blondeau et Nicolas Pallay questionne le phénomène, met deux accros (une aide- soignante et un banquier sportif) au jeûne pendant dix jours et se promène dans un camp de détox. "L'addiction est une passion qui a mal tourné", explique un spécialise entre des gamers sur GSM et des gens tristes devant un concert qu'ils ne peuvent pas filmer. Effrayant.

Documentaire d'Emmanuelle Bressan-Blondeau et Nicolas Pallay.

7