Jean Dujardin s'en donne à coeur joie dans Le Retour du héros, divertissement populaire enlevé où il profite d'une imposture en capitaine d'opérette veule ...

Jean Dujardin s'en donne à coeur joie dans Le Retour du héros, divertissement populaire enlevé où il profite d'une imposture en capitaine d'opérette veule et queutard fuyant la guerre mais pas le ridicule. À mille lieues de l'obsession contemporaine du tout-venant de la comédie française, le film évoque autant Feydeau que Les Mariés de l'an deux, remis au goût du jour par la bande (une magouille financière à la Madoff) sans pour autant sacrifier à l'insupportable diktat de la bien-pensance. S'il ne brille pas forcément par son ambition formelle, l'ensemble offre un festival difficilement résistible de bons mots, agrémenté ici d'un double making of et de scènes coupées.