Pigalle. Paris la nuit. Une place, trois rues, un bout de boulevard. Cent vingt ans de bohème en tout genre. "Un endroit où on apprenait les choses de la vie." Ce sont les souvenirs de cet ancien quartier chaud, jadis tanière d'artistes en tous genres aujourd'hui gentrifiée et attrape-touristes, que David Dufresne a décidé de raconter. Au milieu des années 80, Dufresne avait découvert Paname au New Moon. Un club de rock peuplé de punks, d'effeuilleuses et de mafieux. Chaud, sale, humide. Escaliers dangereux. Sueurs et cigarettes.
...